Second Life: les résidents contre-attaquent

starwarsthriller

Quatre résidents de Second Life vont en justice contre Linden Lab , le propriétaire de Second Life pour faire valoir leur droit de propriété sur les biens et terrains virtuels qu’ils ont acheté dans ce monde virtuel.
Le 31 mars dernier Linden Lab a modifié ses termes et conditions pour préciser  la nature juridique de la “terre virtuelle” qu’il vend. Étrangement ces modifications sont apparus après mon entrevue d’une durée d’une heure et demie mi-mars avec un des avocats de Linden Lab à San Francisco lui expliquant ma théorie sur la notion de propriété des biens virtuels alors qu’il m’argumentait que Linden Lab ne vendait que des services. 
Les plaignants demandent à la Cour de leur reconnaître leur droit de propriété et réclament 5 millions de dollars de dommages et intérêts en invoquant la Loi californienne sur la protection des consommateurs  (puisque Linden Lab est situé à San Francisco et que ses conditions contractuelles renvoient à la loi de la Californie comme loi applicable advenant un litige). 

Pour en savoir plus, je vous invite à lire
 l’article de CNN.

Ce contenu a été mis à jour le 19 septembre 2016 à 11 h 29 min.

Commentaires

Laisser un commentaire