Corée du Sud: Les jeunes de 16 ans et moins se voient imposer un “couvre-feu” pour jouer aux mondes virtuels

Le 29 avril 2011, le Ministère de la culture de la Corée du Sud a mis en place une loi connue sous le nom de “Shutdown Law”  dans le cadre de la révision du Juvenile Protection Act. Cette loi qui interdit aux mineurs de 16 ans et moins de jouer en ligne aux mondes virtuels (MMO) durant certaines heures la nuit. Dépendamment du choix du joueur la plage horaire peut être entre minuit à 6h du matin, 1h à 7h du matin ou 2h à 8h du matin.  Cette loi a été mis en place afin de réduire l’addiction des jeunes joueurs aux MMO dans le but qu’ils passent plus de temps à étudier pour l’école. Selon certains, cette loi n’a pas un réel impact sur la jeunesse qui peut détourner cette loi en se connectant par exemple sous le compte de leurs parents ou amis plus agés pour jouer durant les heures interdites. Récemment, le 08 janvier 2013, des projets de loi (Online Game Addiction Prevention Bill [ko] et le Online Game Addiction Healing Center Construction Bill) a été déposé visant a élargir la portée du régime de réglementation actuel du jeu en ligne. Si ce projet de loi est adopté, il deviendra illégal pour la jeunesse coréenne de jouer à des jeux en ligne après 22 heures et l’industrie du jeu en ligne coréen devra fournir environ 1% de son chiffre d’affaires pour soutenir la création de centres de guérison dépendance du pays. D’autre part, Byung-hun Jun [ko], un membre de l’organe de parti de l’opposition démocratique, a préparé un projet de loi concurrent qui a l’intention d’annuler l’actuelle politique de l’arrêt des jeux en ligne.

Ce contenu a été mis à jour le 19 septembre 2016 à 11 h 30 min.

Commentaires

Laisser un commentaire